Le choix de la viande parfaite pour vos grillades

lundi, 25. avril 2016

Le choix de la viande parfaite pour vos grillades

Ça y est, la saison des grillades est ouverte. Les températures sont orientées à la hausse, il est donc temps de ressortir la grille pour le barbecue. Dans cet article, vous apprendrez ce qu'il est important d’observer pour choisir la viande parfaite pour vos grillades.​

Dans la première partie de notre série d’articles sur le barbecue et les grillades, nous allons nous intéresser de plus près au choix de la viande qui passera sur le gril. Pour un barbecue inoubliable, il est essentiel de choisir un excellent morceau de viande. Dans le cas contraire, le résultat attendu ne sera pas atteint, quel que soit l'accompagnement - même si vous utilisez la meilleure sauce ou les meilleures épices - rien n’y fera.

Il est effectivement possible de griller n’importe quel type de viande, que ce soit du porc, du bœuf, du veau ou de la volaille, selon vos préférences personnelles.

Il est toutefois important de prendre en compte les aspects suivants, si vous souhaitez obtenir un résultat de qualité :

  • trouver un boucher offrant un large choix de viandes, portant attention sur la qualité, et en qui vous pouvez faire confiance.

  • n’acheter que de la viande de première qualité. Les surfaces de coupe, doivent être sèches & claires. Si la viande est pâle et collante, ou si une quantité importante de jus de viande s’est déjà écoulée, c'est synonyme de mauvaise qualité

  • la couleur de la viande est également très importante. La viande de boeuf se doit d’être intensément rouge, la viande de porc se doit d’être très rosée, le veau, délicatement rose clair, tandis que le mouton se doit d’être de couleur rouge clair.

  • n’acheter que de la viande finement marbrée. Si la viande (ainsi que les steaks), est composée des fibres, elle restera, après avoir été grillée, juteuse, la graisse étant également importante pour le goût. Pas d’inquiétude : les petites fibres de graisses disparaissent lors de la cuisson, mais le goût, lui, reste.

  • la viande de volaille, de veau & de porc doit être fraîche. En revanche, la viande de boeuf & de mouton, se doit d’être bien mûre. La viande sera ainsi agréable tendre. Demander à son boucher le degré de maturation de la viande.

  • il est indispensable de toujours couper la viande, dans le sens contraire des fibres, pour qu’elle devienne vraiment tendre à la cuisson.

  • ne pas couper des morceaux trop minces. Couper des tranches au moins aussi épaisse qu’un doigt. La viande deviendra sinon sèche.

Dans le prochain article de notre série, nous nous attacherons à traiter le thème de la marinade.