La grenade - un réservoir d'antioxydants

lundi, 25. janvier 2016

La grenade - un réservoir d'antioxydants

Le goût à la fois sucré & acidulé de la grenade est prisé depuis des millénaires. Des conclusions de recherches suggèrent que ce fruit serait encore bien plus sain que ce que l’on pensait jusqu’à présent.

La grenade accompagne l’Humanité depuis déjà très longtemps. Elle apparaît dans la Bible, le Coran ainsi que dans la mythologie antique.

Dans les mythes grecs, la grenade joue un rôle, par exemple dans l’origine des saisons. Hadès, maître des enfers, kidnappa Perséphone pour en faire sa femme. Cela attrista tellement sa mère, Déméter, déesse de l’agriculture & des moissons, que cette dernière se décida à ne plus faire pousser les plantes. Ce fut l’hiver. Sans alimentation, les gens moururent. Par conséquent, les autres Dieux poussèrent Hadès à relâcher Perséphone. Il s’exécuta. Etant donné que Perséphone mangea quelques pépins de grenade en enfer, et qu’une personne ayant mangé de la nourriture des morts ne peut pas rester en permanence dans le monde, Perspéhone passe, chaque année, quelques mois en enfer. Ces mois représentent les mois de l’hiver.

Il n’est pas surprenant que la grenade apparaisse à plusieurs reprises dans la mythologie grecque. Il est revanche, davantage probable que son origine se trouve en Asie Occidentale et Centrale, c’est à dire à proximité imminente de la Grèce. Aujourd’hui, elle pousse dans toutes les zones du globe où règnent des climats tropicaux & subtropicaux. Grâce à la colonisation espagnole en Amérique du Sud, elle s’est également implantée dans le bassin méditerranéen & y pousse très bien.

Apparence

Les grenades poussent sur de petits arbres ou arbustes pouvant atteindre une hauteur de 5 mètres et ayant une écorce allant du rouge-brun jusqu’au gris.

Le fruit est de la taille d’une pomme, est de couleur rouge-orangé à rouge-brun & appartient à la famille des baies. Sa pulpe n’est ni charnue ni filandreuse. L’intérieur est divisé par de nombreuses parois. Celles-ci délimitent des loges, qui comprennent environ 400 graines. Celles-ci sont, à nouveau, entourées par une sorte de membrane transparente remplie de jus.

A partir de ce jus, on obtient du vin qui sera utilisé pour assaisonner les plats à base de volaille, de gibier ou encore pour les salades de fruits.

Valeurs nutritionnelles

Elles sont excellentes. En plus des nombreux oligo-éléments et des minéraux, le jus contient de nombreux anti-oxydants tels que les flavonoïdes et les polyphénols. Ces derniers sont même présents dans des concentrations plus importantes que dans le vin rouge ou dans les myrtilles.

De plus en plus de recherches suggèrent l’effet positif des grenades sur les maladies cardiovasculaires, l’arthrite, les inflammations voire même sur le cancer. Même si cela n’est pas encore été vérifié à 100%, il est possible de dire que les grenades ont, en principe, un effet positif sur la santé. 

Préparation

La prudence doit être de mise. Les tâches de jus de grenade sont indélébiles. Donc soyez prudents !

Il existe plusieurs moyens pour extraire les pépins. Il est possible de couper la grenade en deux, puis de taper sur la peau jusqu’à ce qu’ils tombent. Astuce : Faire rouler les grenades sur une surface afin que les pépins se détachent plus facilement.

Il est également possible de d’extraire directement les graines avec une cuillère. Il est préférable de s’aider d’un bol d’eau pour s’aider. Les graines tombent au fond du bol, tandis que la peau flotte à la surface.

Le moyen le plus simple est de presser le fruit. Un fruit permet d’obtenir environ un demi verre de jus.

Si cet article vous a mis l’eau à la bouche, vous trouverez ici notre gamme de produits à la grenade.